L'héritage des mines de potasse

Un atelier pour les mineurs, ouvert à tous

En 1956, les Mines de potasse d'Alsace (MDPA) ont fondé plusieurs centres sociaux ayant pour but de permettre à leurs employés l'accès à des ateliers. Ces Centres de loisirs utiles (CLU) mettaient à disposition des matériels et un encadrement professionnels pour produire des objets en bois ou en fer forgé. L'idée initiale de ces centres était de permettre à chacun de réaliser des meubles. D'une part, cela rendait accessibles des meubles trop chers dans le commerce et d'autre part, cela mettait en valeur le travail de chacun.

Le Clu de Bollwiller s'est ouvert très tôt aux membres extérieurs aux MDPA, permettant à tout un chacun de fabriquer des objets utiles ou artistiques en bois.